La graine noire : Habba Sawda

anti oxydant, antibactérie, cheveux, complément, cumin noir, Graines de Nigelle, habba sawda, médicament, Nigella Sativa, sativa -

La graine noire : Habba Sawda

Plusieurs études expérimentales ont été menées sur le Habba Sawda. Depuis des années, il a été considéré comme un remède à tous les maux. D’ailleurs, le prophète Mohammed vante ses qualités dans la bible islamique en disant qu’il s’agit d’un remède qui guérit tout sauf la mort.

Parmi ceux qui ont étudié de près le Habba Sawda, il y a les Américains. Ces derniers ont mis en évidence les propriétés diverses de ce produit miraculeux, notamment son côté antihistaminique, tonique et immunitaire. Suite à cela, le Habba Sawda est utilisé dans divers traitements comme ceux des allergies, la faiblesse immunitaire, etc.

Il a été démontré qu’il contient également des acides gras essentiels. Cela lui vaut le nom de régulateur du système hormonal, d’anti-inflammatoire, etc. Le Habba Sawda c’est quoi ? Il s’agit en fait d’un autre nom donné au cumin noir ou nigelle. L’huile prélevée de cette plante ou plutôt des graines de cette plante a diverses propriétés curatives. En plus de soigner les maux cités ci-dessus, elle soigne également les troubles intestinaux, l’insuffisance hépatique, les troubles de la cystite.

Et récemment, d’autres maladies ont été soignées par le cumin noir notamment l’asthme et les maladies ou allergies respiratoires. Le Habba Sawda permet de renforcer le système immunitaire, apaise et relaxe les bronches. Il limite également les problèmes autres comme ceux de la peau (eczéma, psoriasis, etc.).

Habba sawda

Composition du Habba Sawda : le cumin noir

Le Habba Sawda est connu pour ses richesses diverses. On recense environ 100 composants à l’intérieur du cumin noir. Il y a du phosphate, calcium, fer, sodium et potassium dedans. Il y a ensuite des acides gras insaturés, des lipides, protides et hydrates de carbone. Mais le composant le plus remarquable et le plus étonnant, celui qui soigne le plus dans le cumin noir, c’est le thymoquinone et la nigellone.

C’est grâce à cela que le cumin noir arrive à soigner des allergies, des infections, et autres. Ces composants sont aptes à tuer les virus, les bactéries ainsi que les microbes. Ils peuvent aussi stimuler les hormones sexuelles et assurent une fertilisation et une excitation. Ces composants sont entretemps antiacides, calmants, et peuvent également stimuler l’intelligence. 

Les études menées par les Grecs et Gallien

La renommée du cumin noir a parcouru le monde. Les Grecs ont participé à sa popularité en notant plusieurs vertus de la plante. Ils ont même créé diverses recettes à base de graine de nigelle ou d’huile de nigelle. Gallien quant à lui affirme que l’huile de la nigelle ou ses graines permettent de dissiper les ballonnements. Le produit élimine également les problèmes parasitaires de l’intestin. Le traitement se fait soit par voie orale, soit par application cutanée.

Outre ces points, il a également été noté que le cumin noir ainsi que ses graines ou son huile permet de guérir le rhume, la grippe, et autres. Pour ce faire, il faut l’infuser et l’inhaler. Le produit permet aussi de résoudre les maux de tête, les maux de dents, facilite l’écoulement de l’urine en cas de problèmes urinaires comme la prostate ainsi que l’écoulement du lait maternel.

Le cumin noir : les récentes études

Le Habba Sawda ou cumin noir a intéressé l’homme depuis des siècles et des siècles vus ses nombreuses vertus. La médecine n’a cependant commencé à s’intéressé aux graines et huiles de nigelle que vers 1959. C’était une équipe égyptienne qui l’a étudié en extractant l’huile des graines. Cette équipe a par la suite baptisé l’élément actif de la nigelle : nigellone. L’étude qu’elle a menée a été faite sur des animaux. De là, l’équipe a pu conclure que l’huile de la nigelle n’était pas toxique, était parfaite pour dilater les bronches, donc, recommandée pour le traitement des problèmes respiratoires comme l’asthme par exemple.

Malgré cette découverte, ce n’est qu’en 1980 que la nigelle fut réellement étudiée par la médecine, en tout cas pour la médecine moderne. Les études ont été menées par le Dr.al-Qâdî et Ahmed al-Qâdî. Ils ont été attirés par les dires du prophète Mohammed comme quoi la graine noire était un remède à tous les maux. Ils ont donc commencé leurs analyses suite à cela pour voir l’effet des graines et huiles de nigelle sur le système immunitaire. Après étude, les deux médecins ont constaté qu’effectivement, l’huile et la graine de nigelle augmentent les anticorps et renforcent le système immunitaire.

Après cette grande découverte, d’autres médecins, scientifiques et biologistes ont commencé à étudier également le Habba Sawda, et cela partout dans le monde. Vu que ce produit guérit et renforce le système immunitaire, il est donc possible de l’utiliser pour lutter contre les bactéries, les microbes ainsi que les virus. D’ailleurs, le Dr Ahmad al-Qâdî utilise actuellement l’huile de nigelle et le miel pour traiter des cas de cancer ou de SIDA avancés.

Après cette étude, il y a eu une autre en 1997. Il s’agissait d’une étude menée à l’université Kings College. Elle a permis d’analyser le taux et la composition des huiles dans le Habba Sawda. En tout, il y a deux sortes d’huiles à l’intérieur. Il y a l’huile volatile. Il s’agit d’un composant actif appelé Thymoquinone. Cette huile occupe 0,45 % du cumin noir. Il y a ensuite l’huile grasse qui occupe 33 % de la nigelle. Les scientifiques de l’université Kings College ont pu déduire que l’huile active ou l’huile volatile est efficace sur le traitement des inflammations articulaires et limite également la propagation des microbes.

Après, plusieurs autres études ont été entamées comme en 2003 par exemple. La revue Phytother Res a confirmé que l’huile de nigelle traite les intoxications du foie. La revue J Carcinog a publié une étude de l’université Kelaniay comme quoi l’huile et les graines de nigelle soignent le cancer du foie.

De même pour le cancer du côlon. En 2003, l’université égyptienne Tanta a mené des études sur des rats et les résultats ont été publiés dans la revue Nutr Cancer. Après, plusieurs analyses et études médicales ont prouvé l’efficacité du cumin noir sur plusieurs maladies comme l’asthme, la digestion, le rein, le cœur, le cholestérol, et bien d’autres encore.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.